Hubert Félix Thiéfaine, Paris - Zénith, Sony, 1995


Les albums lives de Thiéfaine c'est pas comme d'écouter l'album avec des applaudissements entre les morceaux. Dans Paris Zenith, les solo de guitare sont blues rock, presque hard, même si on croise ici une version reggae des Les Dingues et les paumés (une bonne surprise) et un Pulque Mescal y tequila façon mariachi. Je suis pas fan des Medley - c'est un peu anecdotique les Medley - mais là ça prend pas trop mal... les interprétations ne sont pas poussées à grand coup de guitares électriques sauf sur la fille du coupeur de joint genre de massacre de guitare solo rock année 90. Par ailleurs, le clou blues rock est enfoncé à son maximum sur les morceaux de  Fragments d'hébétudes et le live comprend quasiment l'intégralité de cet album. Quoi qu'il en soit Thiéfaine et ses musiciens ont l'air de s'amuser.



A l'époque j'avais complétement zappé ce double live, mais je me souviens quand même de l'avoir croisé dans les soirées et d'avoir comparé la version reggea des Dingues et des paumés avec les version reggea de Dylan sur le Live At Budokan. En parlant d'époque... le disque deux s'ouvre sur la dêche, le twist et le reste et enchaîne sur La Solitude. Thiéfaine - Ferré le lien paraît assez évident pour le travail sur la langue, la métaphore. Le voyage dans le temps s'achève sur Je t'en remets au vent après un Alligators 427 un peu trop guitaristique à mon goût... Le deuxième Medley est conduit à fond la caisse, comme un bande annonce, un best-of tronqué qui donne fissa envie d'aller s'écouter les vieux concerts ou de prendre sa place pour le Homo Plebis Ultimae Tour qui accompagne la sortie de Suppléments de Mensonge. Un live très rock et qui propose du neuf avec une formation de mariachis et du violon chinois...

Hubert Felix Thiéfaine, Pulque, Mescal y Tequila





Quelques albums de Thiéfaine sur Duclock :

Thiéfaine Hubert-Félix, Dernières balises (avant mutation)
Thiéfaine Hubert Félix, Soleil Cherche Futur
Thiéfaine Hubert Félix, Meteo für Nada
Thiéfaine Hubert Félix, Chroniques Bluesymentales
Thiéfaine Hubert Félix, Amicalement Blues
Thiéfaine Hubert Félix, Suppléments de mensonge

Commentaires