Miles Davis, You’re under arrest, columbia, 1985


One Phone Call / Street Scenes, qui ouvre cet album de Miles, est tout en tension. Le synthetiser de Robert Irving III y soutient un stress sur une même note répétée plusieurs fois, alors que la rythmique funky est traversée par les stridences aigues de la trompette de Miles, Bob Berg fait un peu le canard au sax et John Scofield décoche un solo nonchalant ; la voix de Sting qui fait le policier français... L’ambiance est à relier avec la tension de The Pursuit Of The Woman With The Feathered Hat de Weather Report (Mr Gone, Columbia, 1991). Le reste de l’album est un pas mal daté du fait du son de synthétiseur sur Human Nature ou Time after Time… Le son synthétique (notament sur la batterie) des années 80 hante l’album, même si ce genre de sonorités commencent à avoir un certain charme il reste le fait qu’elle confère un peu une ambiance de musée à You’re Under Arrest en le clouant à une époque même si les mélodies et les arrangements de Miles traversent les âges. Katia sonne comme un vrai polar avec sa guitare rock et ses coups de synthés… on replonge un peu dans l’ambiance de One Phone Call / Street Scenes. Il n'empêche pour peu qu'on ait envie de marcher un peu pieds nue sur l'épaisse moquette d'un studio au dernier étage d'une très grande ville avec vue sur les lumières des buildings You're Under Arrest fait merveilleusement l'affaire.

One Phone Call / Street Scenes, Miles Davis en concert à Monréal.


Commentaires