Paradise City Vs Smell Like Teen Spirit (Ma vie musicale - encart n°2)


Dans les années 1990 le combat entre l’énergie brut du rock alternatif qui se veut vrai et l’énergie travaillée (qui serait clichée) du hard rock touche à sa fin. Le hard rock a trop de plomb dans l’aile...

Avec Nirvana arrivera le rejet du solo et des guitares héros et de tout le décorum pour les kids. L’industrie du disque a déjà plus de 60 ans... Le phénomène grunge (c’est l’étiquette qu’il a eu et qui n’a pas duré très longtemps) va réconcilier les personnes qui écoutaient Metallica et celles qui penchaient vers les Beatles. Le hard rock est torpillé par le rock alternatif. Celles et ceux qui ont 14 ans en 1990 ont enfin leur musique à eux, préparée depuis quelques temps déjà par Lou Reed, les Pixies et les Sonic Youth (pour ne citer que ceux là).

Pixies ?

Ça au fin fond du Lot e& Garonne, à part quelques allumés, on ne connaissait pas. On peut le dire, pour la plupart d'entre nous les années 90 seront marquées par le tube qui nous fit découvrir une nouvelle musique...



Cependant, des pans entiers du hard rock mutent depuis le milieu des années 80 et des albums novateurs voient le jour. Un black metal rampant s'insinue sur les platines, le death métal repousse les frontières de la vitesse et du bruit. Le trash de Metallica et consorts continue à tracer sa route... et certains groupes tirent leur épingle du jeu.


Ce genre de métal trouve encore grâce à nos yeux d'adolescents. Ce que Nirvana ou le rock alternatif ont insufflé de sérieux existe chez Sepultura ; il était déjà là chez Metallica (et dans le mouvement musical Thrash). Le Grunge est aussi une réaction face aux clichés des groupes comme Guns n' Roses, Scorpions, Motley Crue ou Iron Maiden qui représentent de facto les années 80. Sérieux aussi le black metal qui (comme souvent avec le rock) mélange musique, idéologie et façon de vivre. Mais même dans les années 90' certains groupes de hard continuent dans la déconnade.


L'arrivée du grunge (le rock alternatif anglo saxon, donc) permettra aussi l'émergence des groupes de filles à guitares. Bien sûr cette dichotomie hard rock Vs grunge n'est pas sans rappeler celle qui opposa les Rolling Stones aux Beatles. Elle est incarnée par les groupes Guns n' Roses et Nirvana ; Kurt Cobain voyant tout ce qu'il déteste dans l'attitude des Guns... Plus largement, quelques vieilles images (souvent en carton pâte) s'effritent et durant les années 90, l'industrie du disque abandonne le hard rock et engrange les millions avec l'angoisse adolescente... Kurt Cobain finira par répondre à sa façon (à ça aussi) un jour d'Avril 1994.



Les autres épisodes de ma vie musicale sur Duclock :
Héritage & Industrie (épisode 1)
Boys Boys Boys (épisode 3)
Musiques et Images (épisode 5)
Premières munitions (épisode 6)
Fin des années 80 (épisode 7)
Place de ma mob (épisode 8)
Solitude et bande originale (épisode 9)
Ce que Nirvana voulait dire (épisode 10)
Tout se mélange (épisode 11)
Les tubes de l'année 1990 (encart n°1)

Commentaires