Béla Fleck and the Flecktones, Warner Bros, 1990

Le banjo est souvent caractérisé par un jeu à la fois fluide et haché. Il semble ici que l'ensemble des instruments suive cette manière de jouer, même la basse de Victor Lemonte Wooten qui reprend de temps en temps les rolls du banjo. Béla Fleck roll parfois à la vitesse de la lumière ce qui n'est pas étonnant au vu de la jaquette intergalactique (dessinée par Mark Fox). Le son de l'harmonica donne un petit air désuet, Howard Lévy possède un jeu technique et expressif assez époustouflant ; il se débrouille aussi très bien au clavier. Les compositions sont très structurées, presque mathématiques. L'unité de ton de l'album installe une certaine ambiance. Ce doit être la première fois que Roy "Futur Man" Wooten apparaît avec sa Drumitar, un instrument qu'il a lui-même mis au point. Sunset Road sonne un peu bateau, surtout pour la partie piano... L'ensemble de l'album est un peu froid.

Béla Fleck and the Flecktones, The Sinister Minister où vous pouvez apercevoir la drumitar de Futur Man.


Commentaires