La chair et le sang (Flesh + Blood)



Le septième film de Paul Verhoeven sort en 1985.

En l'an de grâce 1501 (qui n'a pas peur des anachronismes avec de vrais verres en verre et un héros tatoué) une jeune femme va tenter de survivre. Une bande de mercenaires va fonder un groupe et un homme va essayer de retrouver sa promise. Si le film souffre de quelques longueurs et d'au moins une grosse absurdité scénaristique, le jeu des acteurs, la beauté de certaines images et des décors en font un film médiéval de qualité. Le scénario mélange film de chevalerie, film d'aventure, film de guerre et plusieurs thématiques (religion, superstition, science, organisation d'un groupe, confrontation de deux classes sociales, etc) s'entremêlent. Nous sommes là entre le moyen âge et les prémices de la Renaissance. Une ambiance shakespearienne plane sur chaque personnage sans que l'on puisse vraiment s'identifier à aucun, tous ont leurs contradictions et tentent de survivre. Notons au passage que les amatrices et les amateurs de scènes de fesses en auront aussi pour leur argent.

La Chair et le Sang (Flesh + Blood), Paul Verhoeven, Orion Pictures Corp., 162 min, 1985.


Commentaires