British Blues Boom

"Clapton le puriste se fiche royalement des premiers tubes des Fab Four : beaucoup trop pop pour lui. Ce qui l'intéresse, ce sont les quelques groupes qui jouent ou s'inspirent de cette obscure musique noire à contre-courant de la mode, tous concentrés sur Londres. Un tout petit monde. Au centre, le fameux Alexis Korner Blues Incorporated, qui permet à nombre de musiciens de faire leurs classes : Jack Bruce, Ginger Baker et Charlies Watts en ont notamment fait partie. Brian Jones et Mick Jagger, invités régulièrement à jouer avec Korner, ont fini par se rencontrer et par former les Rolling Stones avec Keith Richards."

David Perrault, Eric Clapton, La vie en blues, La Castor Astral, 2003

En 1975, Alexis Korner et Steve Marriot continuent de s'éclater sur de bons vieux blues, ici Slow Down (de Larry Williams, 1958).



Commentaires

  1. Pretty good British Blues.J'ai écouté pas mal John Mayall,Ainsley Dunbar,Chicken Shack,etc...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire