Doppler, Songs To Defy, SK Record, 2008



Voilà de la musique épique et pas con qui avance à toute berzingue sans freiner dans les virages tout en gardant l'allure d'un rouleau compresseur. Elle emporte dans son coffre les cadavres du métal, du hard core et du grunge... Efficaces - impossible de s'emmerder - et joyeusement faussement brouillons, ces frapadingues lyonnais de Doppler entourent l'auditeur d'un cocon noisy (mais pas aigu, ni pop) et se feront une place dans toute discothèque qui n'a pas peur de ce qui cogne fort tout en sortant des sentiers battus, entre Earth, Sonic Youth et Sick Of It All, pas loin non plus de Clara Clara et Pig Destroyer... et pourquoi pas de Cheval de Frise. Joie, c'est le mot pour un gazier comme mézigue qui a autant aimé Metallica que Nirvana tout en tendant une oreille à l'Art Ensemble Of Chicago qui traînait dans la discothèque parentale, et qui rêve que tout ça va continuer sans se répéter. Encore un disque qui devrait être remboursé par la sécurité sociale.

Doppler en concert


Commentaires