Un autre pays que le mien

Interpellation d'une jeune manifestante à Nantes en Mars 2018


Le Jeudi 6 décembre il y a eu plus de 700 interpellations de lycéens en France. À Mantes-la-jolie il y en a eu 148 d'un coup.

Sur les images des dizaines d'adolescentes et d'adolescents, des lycéens, sont alignés face à un mur à genoux, les mains attachées dans le dos par des lanières en plastique. La caméra filme ensuite d'autres jeunes parqués en rang les mains sur la tête ceux-là. Il y a des policiers casqués, cagoulés et armés autour d'eux. La scène se passe dans une cour. 
Au début, je n'avais pas mis le son, j'ai cru qu'il s'agissait d'un film, d'une reconstitution. Ensuite je me suis dit : c'est une policier qui filme cela en cachette, il veut dénoncer ce qui est en train de se passer. 
Mais non, pas du tout, le policier qui filme semble fier, il dit : "voilà une classe qui se tient sage". On entend un autre policier "main sur la tête, on regarde droit devant". Juste avant un autre remarque : "je pense qu'ils n'ont jamais vu ça". 
Si, ils ont déjà vu cela, mais c'était dans des films ou dans des reportages sur d'autres pays, des pays en guerre ou des dictatures. Ou dans des livres d'Histoire.

EDIT : Mantes-le-jolie : des mineurs ont été entendus en garde à vue sans avocat (article France Inter).




Commentaires