L'étoile du Nord



L'ÉTOILE DU NORD




Je passais près d'un lac froid
quand je me suis rendu compte 
qu'ils jouaient ta chanson 
sur les ondes d'une radio mexicaine.

La lune éclairait la forêt
plus fort que les phares de la voiture.
En coupant le moteur 
je pensais aux alcools forts.

J'attendais la neige et les corbeaux
la chaleur d'un feu.
Le moyen âge promis
tout devenait possible.

Pendant 3 minutes et 29 secondes
les satellites furent des dieux
les portes du château s'ouvraient.
Puis je me souvins...

Je me souvins que tu es né 
bien loin des brouillards celtiques. 
Qu'importe, un instant, tu as 
transfiguré le monde.




Commentaires