Jack White, Boarding House Reach





Qui aurait pensé un jour utiliser des comparaisons avec Dj Shadow ou Daft Punk pour parler d'un album de Jack White ?

Il y a toujours eu une part d'exploration et d'expérimentation dans les morceaux du producteur et compositeur américain. Sur ce troisième album solo son style est tout de suite reconnaissable, mais il a changé sa façon d'utiliser les instruments (on se souviendra qu'au temps des White Stripes il y avait eu un album rock sans guitare).

S'il est toujours en analogique, Jack a fait un petit bon dans le temps, les synthétiseurs sont très présents sur Boarding House Reach et il y affine sa façon de "saccader" la musique au sein des morceaux. Il pratique un genre de collage musical qui s'approche du hip hop avec une tendance musique Soul. Le rock n'a pas fini d'expérimenter et Jack sur son chemin se renouvelle.




Commentaires