The Uncanny Valley, Perturbator (Blood Music, 2016)


CollegeValerie Record, Carpenter Brut... voilà quelques noms que les amateurs de vraies fausses musiques de film et de synthétiseurs devraient suivre. The Uncanny Valley de Perturbator ne déroge pas aux règles du genre.
Avec ses grosses rythmiques, ses nappes de synthèse et ses mélodies entraînantes... on peut dire qu'écouter le dernier opus de Perturbator c'est comme vivre dans une scène de film signée John Carpenter. Quelques morceaux chantés viennent agrémenter la chose sans casser l'ambiance. Ce genre de galette s'accompagnent toujours de visuels soignés qui plongeront l'esthète dans un univers familier. The Uncanny Valley évolue dans le Tokyo de 2112 après une guerre hommes vs machines, un univers plein de de néons et d'androïdes...



Commentaires