Du sexe dans Le Trône de Fer


Une si grande saga, pour tenir la route se doit d'aborder plusieurs thématiques, les rôles féminin/masculin sont questionnés dans Le Trône de Fer et une réflexion se met en place avec les deux sœurs Sansa et Arya et les remarques de plusieurs protagonistes dont Cersei.


"La colère durcissait les traits de Cersei. « Que ne puis-je en personne leur trancher l’échine ! » Elle commençait à bafouiller. « Quand nous étions petits, Jaime et moi nous ressemblions si fort que même notre seigneur père n’arrivait pas à nous distinguer. Il nous arrivait d’échanger nos vêtements pour rire et de passer l’un pour l’autre toute une journée. Eh bien, malgré cela, quand on donna à Jaime sa première épée, il n’y eut pas d’épée pour moi. “Et j’ai quoi, moi ?” je me rappelle que j’ai demandé. Nous étions tellement pareils, je n’arrivais pas à comprendre pourquoi on nous traitait si différemment. Jaime apprenait à se battre à l’épée, la lance et la masse, et moi, on m’enseignait à sourire, à chanter et à plaire. Il était l’héritier de Castral Roc, alors que mon destin à moi serait d’être vendue à quelque étranger comme un cheval, chevauchée chaque fois que mon nouveau propriétaire en aurait la fantaisie, battue chaque fois qu’il en aurait la fantaisie, mise au rancart en faveur, le moment venu, d’une pouliche plus piaffante. À Jaime étaient échus pour lot la gloire et le pouvoir, à moi les chaleurs et le poulinage."


George R.R. Martin, Le Trône de Fer, L'intégrale Tome 2, traduction de Jean Sola pour J'ai Lu, (2000 / 2009)


Sur le sujet chez Duclock :

Commentaires