Children Of Bodom, Hate Crew Deathroll (Spinefarm Records, 2003)


En vérité je vous le dit, je connais peu de groupes de métal apparut au XXIème siècle. Il n'empêche que je fais régulièrement des incursions dans les millésimes des années 2000. Mais souvent les nouveaux disques me laissent un peu froid... principalement à cause de leur son. Une production lissée semble être de mise (voir, par exemple, le Metallica Death Magnetic).

Après avoir écumé quelques forums de métal à la recherche d'album de thrash j'ai décidé de me pencher sur un disque de Children Of Bodom datant de 2003. Le son général est bien plus thrash que death, les compositions sont riches en solos et en breaks, le clavier de Janne Wirmann sonne parfois comme une musique de jeu vidéo et apporte une touche étrange et un peu originale à l'ensemble. La voix d'Alexi Laiho lorgne de temps en temps du côté de Jal Jourgensen (Ministry) avec un reste de background death metal. Nul doute que l'indus est passé par là. Children Of Bodom mélange plusieurs influences : Speed metal / Thrash sur Needled 24/7, choeurs punk sur You're Better off dead, rythmique, clavier et riff indus sur Chokehold. Le tempo général va du speed au mid, sans passer par la ballade.

Le reproche que l'on pourra faire c'est que tout cela est très carré et très propre. Si vous voulez vous retrouver au sein d'une machine à laver métal et quelque peu technique, vous pouvez tenter l'expérience. Reste à voir ce que le groupe donne en concert, ça tombe bien ils sont à l'affiche du Hellfest 2015.



Commentaires