94. Immigrant Song, Led Zeppelin



Le troisième album de Led Zeppelin s'ouvre sur un hymne où le groupe se met dans la peau des Vikings partant à la conquête du monde.
Quittant le pays de la neige et de la glace pour affronter les soleils de minuit, conduit par le marteau des dieux, ils chantent et ils pleurent en route vers de nouvelles terres où l'herbe est plus verte...  Tout à fait le genre d'image qui rend fou les kids. Immédiatement adoptée pour donner le la au début des concerts des années 70, la chanson était classée numéro une au top japonais en 1971. Voilà qui peut donner une idée de la puissance des concerts du quatuor flamboyant.

Immigrant Song, Led Zeppelin live Long Beach Arena, 1972


On peut voir dans cette chanson une métaphore du Zeppelin à la conquête musicale de l'Amérique. La fin de la chanson laisse présager un changement après l'invasion... un moment apaisé où la reconstruction se fait avec les nouveaux apports des envahisseurs. On peut élargir la chose à la conquête de la musique tout court.

Commentaires