Georges Delerue, The London Session Volume 1 (Varèse Sarabande, 1990)


Georges Delerue investit la moitié de la somme nécessaire à l'enregistrement des London Sessions dans le studio d'Abbey Road, ce qui lui permet entre autre de choisir les morceaux qui seront joués.

Le compositeur est le collaborateur qui peut apporter à un film un surplus d'émotion disait Delerue dans la revue Écran en 1991. La musique de film joue aussi à d'autres niveaux, elle permet le raccord entre divers plans. Elle n'est pas conçue pour être au premier plan, le spectateur ne doit pas vraiment en prendre conscience (elle ne doit pas supplanter l'image mais y participer). Hors du film, elle peut alors servir de papier peint et possède en même temps un fort pouvoir évocateur, que l'on connaisse le film ou pas.

Les London Sessions courent sur trois disques chez Varèse Sarabande. Le disque UN propose des compositions pour des films américains. Il s'ouvre sur les cordes du thème de Platoon, où l'on pourra se laisser dériver à loisir dans une musique classique période romantique : le thème du film est un adagio. La Suite de Rich and Famous apporte quelques notes de piano. Les vagues sentimentales sont poussées à leur maximum. Le climat est là, le maître mot est "sentiment" aussitôt relevé par le End Title de Her Alibi. La mélodie de Beaches apporte un peu de vague à l'âme nostalgique en quelques notes. Même si un trombone fait son apparition pour le Main Title de Biloxie Blues et qu'un saxophone joue la mélodie de Crimes Of The Heart ce volume UN privilégie les nappes de violons entrecoupées de mélodies évocatrices. Une tonalité musique classique, (même si le début de la suite A Little Romance lorgne du côté de la fin du baroque) plane sur tout l'album. Georges Delerue a étudié la musique au conservatoire de Roubaix et de Paris avec Darius Milhaud.

Les suites (Rich And Famous, Exposed, A Little Romance, Crimes Of The Heart) qui combinent plusieurs passages des Bandes Originales de Films sont de bons medley à passer les émotions. Quand les voix arrivent sur le morceau Between You and Me de Her Alibi on tique un peu, habitué qu'on était à faire nous-même notre cinéma, là les paroles nous orientent clairement. Rien de grave, les 3 minutes et 45 secondes restent dans le ton et l'album se clôt sur une reprise du End Title de Rich and Famous, rappelant bien qu'il s'agit d'un tout et pas d'une compilation faite à la va vite.


Commentaires