Un son que tu pourrais voir


Il y a de cela un peu plus de 6 mois j'ai ressortie un Klaus Schulze qui n'avait pas tourné depuis plus de 13 ans... Il s'appelle Picture music. C'est le 4ème disque solo de Schulze enregistré dans son studio à Berlin durant l'année 1973 avec toute une armada de claviers devenu vintage : EMS VCS 3, Arp Odyssey, ARP 2600, un orgue Farfisa... À l'époque où il met en boîte Picture music il avait déjà quitté Tangerine Dream après qu'Edgar Foese lui ait reproché d'avoir utilisé lors d'un concert d'étranges bandes d'orgues préenregistrées.
Sur la jaquette Klaus explique que son idée première était de créer "un son que tu pourrais voir". Le disque se compose de deux longues plages Totem (face A), Mental Door (face B) et remplie son contrat bien mieux qu'une cassette de sophrologie...

Klaus Schulze, Picture Music, ariola, 1976

Commentaires