The Rebels Of Tijuana, L'album, l'interview et le concours



L'album

Les Rebels de Tijuana sont partis en terre anglaise pour enregistrer leur album tout en anglais. Vous trouverez ici : guitare, banjo, batterie, percussions, basse, harmonica, piano et orgue, quelques samples aussi. Avec les solos et riffs, les refrains faciles à entonner sans être tape à l'oeil, l'ambiance est au rock'n'roll exotique, aux vieilles bagnoles américaines des années 50 et au mythe. Where did this trip go wrong ? est une charge héroïque, une escarmouche, un hymne avec ce qu'il faut de nonchalance, du bois pour l'hiver, de la mer bleue pour l'été, un plein d'essence avant la fin du monde. Bon voyage...






L'Interview

Alexis Kacimi a répondu aux questions du Dj Duclock via internet... voilà le résultat.

Les Rebels de Tijuana, ce nom... d'où ça vient ?

À la base et c'est toujours d'actualité, je voulais un nom qui sonne très côte ouest américaine, comme ceux des groupes californiens des sixties avec ce mélange culturel américano hispanique comme on le trouve chez Santana, dans certains morceaux de Buffalo Springfield, dans le groupe de Stephen Stills, Manassas, Ritchie Valens évidement ou même chez les texans de Sam the Sham and The Paraohs, les rois de la culture tex mex. Sans parler des nombreux westerns spaghettis qui ont énormément nourri ma culture rock. Blondin, Tuco et toute la clique.

J'ai longtemps hésité avec The Rebels of Topanga en référence à un excellent live de Canned Heat. Et puis Tijuana, c'est un peu une ville de brigands, chose que nous ne sommes pas sauf avec des guitares. On est un peu des escrocs du rock. Je ne joue pas très bien de la guitare mais avec une bonne fuzz dessus ça paraît tout de suite mieux.

Pour en revenir au nom du groupe aujourd'hui, il s'est aujourd'hui naturellement imposé qu'on chante en anglais ou en français, il n y a rien de cérébral c'est sûr.

En 2009 vous sortiez un titre en français "J'adore ce flic" (un titre qui est dans la playlist des Petits Polars du Dj Duclock) ; l'album "Where did this trip go wrong ?" est composé uniquement de titres chantés en anglais, il y a une explication ? Vous reviendrez de temps en temps au français ?

Oui on avait sorti ces premiers titres en français parce que ça faisait longtemps que je voulais faire ça et que je ne l'avais pas fait dans mes précédents groupes. J'ai toujours été très fan des premiers Dutronc, Nino Ferrer, Eddy Mitchell, Gainsbourg et autres sucreries wizz françaises de l'époque. Au delà de ces deux titres pas moyen dans un premier temps de faire d'autres morceaux dans le genre. Donc on a fait plein de morceaux en anglais, on avait également un guitariste pour l'album et pour les deux premières années du groupe très branché britpop, chose que j'aime beaucoup aussi, donc on avait plus opté pour cette direction. Donc essentiellement de l'anglais.

On ne sentait pas de mélanger pour ce disque des titres français anglais. Il y a beaucoup de choses dans le rock français que je n'aime pas mise à part les chanteurs cités plus haut. Et les morceaux qu'on a sur ce disque n'auraient pas collé en français. On voulait une écriture plus moderne, on raffole de Paul Weller ou du Brian Jonestown Massacre. Voilà à part ça on rentre ce week end en studio pour enregistrer un nouveau Ep 4 titres en français du nom de Un Foutu Hippie Ep avec l'arrivée de deux nouvelles personnes dans le groupe. On espère d'ici fin 2011 enregistrer un deuxième album ou l'on tentera de mélanger français et anglais comme on le fait à présent en concert à 50/50. On écrit aujourd'hui plus facilement en français peut être à cause du fait que beaucoup de gens ont aimé J'adore ce flic. Et puis nos nouveaux morceaux en anglais ont une texture qui se mélange mieux avec le français.

Bref toute une histoire, encore une fois on fait les choses très naturellement et on joue ce qui nous passe par la tête. Restez libre c'est super important pour nous on aime plein de trucs dans le rock et on ne veut pas s'enfermer. Ce qui n'empêche pas de rester précis, peut être qu'un jour on fera un disque de kraut rock en allemand, qui sait.

Oui le disque "Where did this trip go wrong ?" se tient de bout en bout, il sonne comme un album, pas un empilement de chansons... comment s'est passé l'enregistrement ?

Ce sont des morceaux qu'on a beaucoup rôdé en live et qui ont été pour la plupart écrits en même temps donc dans une certaine cohérence. On n'aurait pas pu en mettre 15 comme ça, ces 9 là s'enchainent bien même si j'ai conscience qu'ils marchent mieux ensemble que séparément. Je pense que ce ne sont pas des tubes et qu'ils ont un intérêt ensemble.
Les thèmes du road movie, de la guerre reviennent souvent. C'était pas calculé mais c'est vrai qu'il y a une certaine cohérence, et puis on s'est fait plaisir à inclure des passages de films pour lier le tout. Sur Sweet Black Angie qui est un peu un morceau sur Angela Davis (même s'il est plus question de danse funky que de politique) on a inclus un passage du festival Wattstax (le Woodstock black) assez virulent sur le droit des Noirs aux Etats-Unis... parce ça collait aussi avec la musique. Un peu de Dirty Harry pour balancer avant l'entrée du morceau dirty country. Au bout du compte le disque s'est bien construit, chose qui n'était pas gagné d'avance.

Lorsque nous sommes rentrés en studio l'ambiance dans le groupe n'était pas super du moins entre certains membres, on n'était pas chez nous donc on ne s'est pas vraiment reposés le soir après les séances. J'ai terminé les séances tout seul, vidé, crevé et vraiment au bout du rouleau par rapport au disque. Chris Hierro, l'ingé son, nous a bien aidé. Le guitariste est parti deux mois après l'enregistrement du disque, mais on savait d'avance que cette formation n'allait pas tenir même si à la base tout était bien parti, d'où le nom du disque Where did this trip go wrong et la Cadillac à l'arrêt dans la pompe essence. En gros une pièce du moteur a sauté et ça ne pouvait plus durer. Il est vrai qu'on a passé beaucoup de temps sur la route ensemble et que le disque nous a en quelque sorte achevés, alors que ça devait être le point culminant.

Rien de grave, en soit ça reste de la musique on s'est depuis retournés, la formation a un peu changé avec l'arrivée de deux nouvelles personnes et l'ambiance est aujourd'hui super bonne. On a décidé de soutenir ce disque même si on ne joue plus que deux morceaux du disque en live.





Et voilà maintenant 3 questions un peu plus personnelles : qu'est-ce que tu lis en ce moment ?

De la bd : IRS, une sorte de Largo Winch, je me les fais les uns après les autres en les prenant à la médiathèque. Sinon j'ai terminé il y a peu le bouquin sur Geoff Emerick, l'ingé son des Beatles. Un des meilleurs ouvrages de musique que j'aie lus. Je le conseille à tout le monde. J'aimerai lire le bouquin de Keith Richards qui semble vraiment bon.

Quel est l'album qui tourne sur la platine ces temps-ci ?

Mes dernières commandes ont été les Black Angels, qui ont sorti un album fantastique. Le dernier Belle and Sebastian. Je suis grand fan de ce groupe. Tous leurs disques ont quelque chose. L'album de Mavis Staple produit par Jeff Tweedy de Wilco, un gospel exquis et chaud, et quelle voix !
Et puis sinon l'album de Da Brasilians, on s'est croisés quelques fois sur scène et leur album est un des meilleurs trucs français que j'aie entendus ces dernières années. Il y a toujours des bonnes choses sur la platine que ce soit des vieilleries ou des nouveautés. C'est peut être ce que je préfère dans la musique.

Quelle est ta dernière surprise ? Peux tu nous raconter la dernière fois où tu a été surpris par quelque chose ?

La toute dernière ? ok...héhé tu l'auras voulu : la défaite du Real 5-0 contre le Barça, c'est dingue je n'en reviens toujours pas comment ils ont pu se prendre une branlée pareille.




Le Concours

Cela fait quelque temps que l'on n'a pas organisé un petit concours sur Duclock. Alors voilà... il y a trois CD des Rebels de Tijuana à gagner. Pour ce faire, c'est simple : envoyez une belle carte postale au Dj Duclock (Dj duclock - 27 rue Anatole Le Braz 44 000 NANTES) avant le 20 Décembre avec un petit mot dessus (un poème par exemple) et votre adresse postale. Trois d'entre elles seront tirées au sort... les heureux gagnants pourront se réchauffer tout l'hiver.


Commentaires

  1. Ils me plaisent bien eux...Je vais y jeter une oreille attentive...

    RépondreSupprimer
  2. Il te reste plus qu'à envoyer une carte postale au Dj Duclock !

    RépondreSupprimer
  3. Le tirage au sort pour les gagnants du concours REBELS OF TIJUANA a eu lieu en début d'après midi et c'est Pierre, Julie et Frank qui vont recevoir un disque ! Surveillez vos boîtes à lettres.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire