Considération n°18, je vous écris des vacances...




On en discutait il y a peu avec Frédérick Houdaer et Caroline de Benedetti entre une terrine de Pot au Feu et quelques verres de vin des Côtes du Rhône et Frederick disait comme ça qu'à l'époque de Baudelaire on ne lisait sûrement pas plus de poésies que maintenant...  Avant on avait échangé quelques phrases sur les auteurs/compositeurs/interprètes de la chanson française et francophone avec le monsieur d'Au Bonheur des Ogres entre quelques verres de bière et de vin des Côtes du Rhône. Lyon est une ville intrigante où il semble bien se passer des choses... Comme la photo ci-dessus le prouve il y reste des gens pour écrire sur les murs ; c'est autre chose que les tags à peine signifiants et interchangeables qui servent à marquer un pseudo territoire à la va-vite quoi qu'ici - pour en profiter pleinement - faut-il encore connaître Toots & The Maytals... Peut-être celui-ci sera plus parlant et comme dit Caroline, ça change de nique ta mère...






Et puisque que nous sommes dans la poésie et en attendant la rentrée de Septembre, parmi les quelques textes que j'ai ramené de là-bas je vous livre celui-ci :



À LYON

Ils vieillissent sur les murs
et quelques grains de café au fond
de ma tasse - assez pour faire une boue
à la tarot de Marseille - donnent un goût.

4 chats noires (ou peut-être 5) pas loin
de l'endroit où Blandine est morte mille fois
apprennent le Tao de Bruce Lee
dans l'herbe.

3 cygnes blancs dans le noir sur le Rhône
tout près de l'endroit où Rabelais
disséquait les cadavres - maintenant
sous l'éléphant renversé et la petite tour eiffel -
s'approchent des enfants en KV 515 & 593

Plus tard, c'était le lendemain, un morceau de fromage
a glissé sous mon ongle.



En Septembre (le rythme de parution sur Duclock va changer) on causera entre autre de Resistenz, de Pierre Coulon Cerisier & Wired Systen avec leur nouvel album,  de Beethoven, de Xavier Merlet, de Bunuel et de Dali qui font leur cinéma, de Béla Fleck & The Flecktones avec leurs albums live, de Takka Takka, de Boeuf qui va sortir un nouvel album, de la série Rome où l'on retrouve des couleurs de Lyon et de quelques musiques pour aider à préparer un marathon.  Portez vous bien en attendant la revoyure.






Mozart, premier mouvement du Quintet à corde en do KV 515 par le Griller String Quartet.



Commentaires

  1. christine, porn star
    est le titre
    d'une photo de fente
    dans le mur
    c'est bien ça ?

    RépondreSupprimer
  2. Très chouette ville que Lyon. Frédérick m'y a servi de guide l'été dernier.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire