Vic Chesnutt, At The Cut, Constellation, 2009


L'album n'arrête pas de tourner dès que je prends la voiture pour aller au boulot. Quand je suis tout seul ou que je ne dors pas la nuit je le mets sur la platine et j'attends que ça passe. Comme pour Bob Dylan quand j'étais ado je me suis mis à traduire les paroles consciencieusement. Vic Chesnutt a le même truc que Kurt Cobain dans la voix, cette sincérité et ce vibrato qui cause immédiatement. De Coward qui ouvre l'album en donnant tout de suite le ton avec un orchestre implacable et impeccable qui appuie là où il faut, en passant par We hovered with short wings avec son tempo jazz et son violon lointain - la voix qui susurre We Hovered with short wings over the Hillcock hillcrest (Nous avons plané avec des ailes courtes au-dessus de la crête de Monticule) sans oublier de chanter - jusqu'à Granny la folksong blues où tu apprendras ce que grand-mère fait dans l'évier, ce qu'elle fait avec son dentier et où est parti Granddaddy et qui te remonte comme une envie de rire et de pleurer ; c'est tout un voyage. Vic Chesnutt a une façon bien à lui de te prendre par la main pour aller couper le dernier arbre du paradis(1) tout en regardant en chemin quelques souvenirs d'enfance.

Chinaberry Tree, Vic Chesnutt



On pourra se surprendre à chantonner O'Death I'm not ready de Flirted with you all my life une chanson qui cause de la relation avec la mort, de comment la mère du chanteur, malade du cancer, l'appelle comme une délivrance, comment lui - Vic Chesnutt - a tenté de se suicider quelques fois. Il y a aussi un titre qui porte le nom de Philip Guston le peintre américain qui fréquenta Jackson Pollock, Mark Rothko, John Cage et Morton Feldman...

Philip Guston, The Lines, 1978

... des influences, toujours l'art qui répond à l'art, des citations de Frank Norris, Joseph Roth, Woody Guthrie, Lawrence Ferlinghetti... et des musiciens particulièrement talentueux. Ce disque est un chef d'oeuvre de sobriété et de sincérité. Dans mon panthéon musical personnel, Vic Chesnutt rejoint Kurt Cobain. Un bon disque comme un bon bouquin fait que tu n'es jamais seul. Je peux continuer à ne pas dormir la nuit et à aller au boulot en voiture.

Chain de Vic Chesnutt



_____________________
(1) Vic Chesnutt a fini par y arriver du côté de noël 2009.

Commentaires

  1. vu aimé écouté observé scruté admiré en vrai deux fois dans ma vie

    RépondreSupprimer
  2. Il aura finalement réussi... le soir de noël, à fermer définitivement la gueule à la douleur.. mais avec, à la musique... RIP

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire