Dusty Kid, Moto Perpetuo Ep, Boxer Recording / Kompakt, 2009


L'envie d'écouter une grosse basse et des lignes répétitives me prend de temps en temps. Je me suis procuré le Moto Perptuo de Dusty Kid au rayon musique électronique/techno parce que la photo de la pochette - une éolienne dans un coucher de soleil - m'a tapé dans l'oeil et que je me suis dit : voilà le genre d'image que j'ai envie d'écouter. Le clavier dans Moto Perpetuo me rappelle un peu les B.O. de film de John Carpenter en moins marquées. Une musique qui tabasse en même temps qu'elle pose comme un écran entre le monde et l'auditeur. Pour les autres morceaux, dont le groovy et imparable The Fugue, il y a une bonne impression de continuité même pour le remix d'Oblivion (Train n°1). M'est avis qu'on ne sera pas sans recauser de Dusty Kid. Bonne pioche.

Moto Perpetuo de Dusty Kid


Commentaires