tension/détente

Marc Rothko, Yellow Band, 1956

"Il serait à mon sens, inexact de voir, dans les changements qu'opère Feldman dans sa manière de noter, des revirements, voire des ruptures car ce qui parait fondamental, c'est le registre général de sa musique, qui ne cesse de l'orienter vers une quête de la pureté, de la sérénité, loin des effets psychologiques et du couple tension/détente qui s'est imposé à la musique savante occidentale depuis plusieurs siècles."

tiré de la monographie de Jean-Yves Bosseur in Morton Feldman, Écrits & paroles, les presses du réel, 2008



Morton Feldman, un extrait de The Rothko Chapel (1971)

Commentaires