Considération n°15


A l'époque j'avais acheté les 3 premiers numéros de Trax et j'y ai fait quelques découvertes en écoutant les samplers qui accompagnaient le magazine, il y a quelques temps, avant de les vendre sur un vide grenier, j'en ai fait une petite compile que je fais tourner de temps en temps. Voilà la playlist...

Everybody Needs A 303 / Fatboy Slim
Turn The Point (Dub #1) / Faze Action
Morning Lemon / The Chemical Brothers
Tsunami / Stacey Pullen
Mr. Maniac / Genaside II

Old Summer Groove que je l'ai appelée la compilation. Bon, à bien y réfléchir, Le Genaside II ne vient pas d'un sampler de chez Trax et le Stacey Pullen est tiré du Sampler n°39 que j'avais acheté il y a des années pour voir comment évoluait le magazine... M'enfin, aujourd'hui il me restait 7 Euros sur les 10 Euros que Je Notule m'avait confié pour boire des bières après ma conférence de Mercredi alors je me suis acheté le Trax du mois d'Octobre, le numéro 129... pour écouter le sampler entre 2pacalypse Now de Tupac Shakur et les deux ou trois vinyls introuvables de Gérard Manset (1), et je me suis dit, tiens je vais noter mes premières impressions comme ça à première écoute pour les lecteurs de Duclock. Alors voilà, ça commence avec See the sea (red) de Vitalic et rien qu'au nom du gazier je pense à Rémy sans famille... Le morceau est épique avec de l'idée dedans, même qu'il y a plusieurs idées et qu'elles tiennent bien la route entre elles... Nervous Dude (dinamics remix) de Loony Wise Me, je dis pourquoi pas, c'est de l'électro un peu désabusée avec du chant. Lorelei-ix de Flamen est exactement sur le même rythme que le morceau d'avant, sauf que le morceau est très chiant. S'en suit Entropy d'Etienne Jaumet et comme j'ai lu la critique de l'album avant, je m'attends à un truc énorme, je me dis ça va décoller... ça se dégonfle très vite, bon j'essaierai quand même de jeter une oreille sur l'album parce qu'il est bien possible qu'un morceau ne suffise pas du tout à pénétrer l'univers du gars. Rising 5 de Hudson Mohawke est présenté comme le nouveau chouchou de Warp... je me souviens bien de ce label à l'époque où j'écoutais pas mal d'électro... bon ça fait un bout de temps que je ne suis pas de près ce qui se passe dans le milieu, mais là j'ai bien l'impression d'avoir déjà entendu ce genre de truc quelques dizaines de fois il y a de cela quelques années. Take me baby de Gus Gus m'arrache un mouais, au Summer Song de Yatch je me dis que c'est de la musique de branleur avec trois idées qui se battent en duel pour faire du bruit... le Hypertrophia de Chmog Da Frog - le morceau trouvé sur Myspace - me gonfle... je me demande si c'est une blague ? Je m'emmerde de plus en plus et commence à avoir la zapette qui me démange sérieusement. Heureusement chez Digikid 84 avec B-Boy Underground il y a quelque chose d'urgent mais à force ça tourne un peu en rond. Quoi ? C'est le but ? Ah, oui, c'est vrai, j'avais oublié. Le Never give up de F.R.A.C.T.A.L. a du mal à avancer, un peu comme un mauvais solo de hard rock des années 80 en pire. Je commence à tiquer sérieusement sur la compile de Trax et puis voilà Estrella Brun Pragmatic Issue, rien de neuf, mais c'est minimal et sombre à souhait, j'adhère directement... le final avec Miel Fraga Girls are... miel selfish est bordélique à souhait, mais un peu aigu et un peu chiant à la longue. Bon je vais garder trois morceaux pour les faire entrer dans une compile un de ces quatre. Comment ? Mais non mon humeur ne joue pas sur ma faculté à critiquer. Et puis la vidéo, même si là, hein, ça m'étonnerait que vous entendiez les basses... et la techno, oups pardon, l'électro sans les basses c'est un peu comme la bière sans bulles. Je retourne à mes Gérard Manset...

Estrella Run, La Cosa Primera (ne se trouve pas sur la sampler Trax)







____________________________
(1) Oui, oui des Manset difficilement trouvables, L'Atelier du Crabe, Golgotha, Animal on est mal, cet album avec les chansons Jeanne, Long long chemin, L'oiseau de Paradis, Donne-moi, Ne change pas... On ne sera pas sans en recauser.

Commentaires

  1. Après quelques écoute de l'album, le Etienne Jaumet "Night Music" tient bien la route, on en cause sur Duclock en date du 11 Octobre (il est dans l'Index des albums).

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire