Fabrice Colin et les 3 questions du Dj Duclock

Fabrice Colin au Flesselles à Nantes le 18 septembre dernier pour la présentation de La Brigade Chimérique


Il va y avoir plusieurs occasions de parler de Fabrice Colin dans les semaines à venir notamment pour son travail sur la bande dessinée La Brigade Chimérique qui sort ces jours-ci chez L'Atalante et puis prochainement au sujet d'un bouquin qui causera d'un fan de Radiohead. Mais voici d'ores et déjà une petite interview réalisée lors d'une rencontre où Gess, Lehman et Fabrice Colin présentaient leur série de BD qui mêle habilement héros de fiction et personnages réels dans une Europe décalée des années 30. Une Bd avec des super héros européens dont on ne sera pas sans recauser dans le prochain numéro de L'Indic qui devrait voir le jour en Novembre 2009.

Dj Duclock : Fabrice, qu'est-ce que tu lis en ce moment comme bouquin ?

Fabrice Colin : En ce moment je lis des romans de littérature générale en fait, parce que je travaille pour un site qui s'appelle Fluctuat, qui est un site culturel qui parle notamment de littérature. J'écris de la sciencefiction ou du fantastique, mais en fait j'en lis très peu pour ne pas me parasiter, je prends mes sources un peu ailleurs. Et là j'ai lu un roman qui s'appelle La faculté des rêves de Sara Stridsberg qui est un roman sur Valérie Solanas, la femme qui a tiré sur Andy Warhol, et là je lis un roman de Denis Johnson qui va paraître chez Bourgois qui s'appelle... Mince je ne sais plus comment... c'est un petit polar très très resserré, un espèce de petit polar Californien où tout le monde flingue tout le monde, c'est presque un pastiche. Voilà.

Dj Duclock : Ok, deuxième question, qu'est-ce que tu écoutes en ce moment, qu'est-ce qui tourne sur la platine ?

Fabrice Colin : Je suis en train de finir un roman qui est consacré à un fan de Radiohead, donc je réécoute plein de trucs de Radiohead y compris des faces B obscures ou des lives que personne ne connait... c'est plutôt ça qui tourne en ce moment. Sinon j'écoute plutôt du rock anglais ou américain, c'est pas d'une grande originalité. Par exemple j'ai écouté le nouveau Muse il n'y a pas très longtemps que je trouve assez pompier...

Dj Duclock : Oui et puis Depeche Mode est pas loin... Queen aussi.

Fabrice Colin : Ah ouais y a la chanson Depeche Mode, la troisième et puis Queen aussi. C'est un peu bof. Pareil, Artic Monkeys j'ai pas été super convaincu. Mais là y a un groupe qui s'appelle The XX que j'ai découvert il y a pas très longtemps. C'est assez étrange, un truc un peu années 80, mais très très minimaliste, il doit y avoir une guitare, une batterie... enfin tout est très très soft avec des voix qui n'ont rien d'extra ordinaire, mais justement dans cette sorte de nonchalance et presque de banalité y a en même temps un petit truc en plus. C'est assez intéressant.

Dj Duclock : Troisième et dernière question, Fabrice, pas la plus facile... Qu'est-ce qui t'a surpris dernièrement ? quelle a été ta dernière surprise ?

Fabrice Colin : Ah... esthétiquement ?

Dj Duclock : Ce que tu veux !

Fabrice Colin : Hé bien c'était un truc que je racontais tout à l'heure à Serge et à Gess, c'est qu'en me baladant sur Internet pour regarder ce que disaient les gens sur La Brigade Chimérique, je vois un type sur un forum qui disait : "Oh le dessin, ça ressemble vachement à Mignolia." Alors là je me dis "Ah ben c'est bien" et après le mec il dit "Mignolia c'est vraiment le mec que je déteste le plus au monde" alors je me suis dit "ah putain... quand même".

Dj Duclock : ça veut au moins dire que le dessin a quelque chose de marqué, je trouve le dessin plutôt surprenant, sur La Brigade Chimérique.

Fabrice Colin : C'est pas que Gess la revendique cette influence Mignola, mais il ne la nie pas. Il l'a découvert il n'y a pas très longtemps et maintenant il esssaye de s'en démarquer, moi je trouve ça très bien. Je trouve que ça colle très bien au truc. Mais il n'y avait pas dans mon esprit... comment dire... c'est vrai que des fois il y a des consensus culturels comme ça où tu vas dire tout le monde aime Mignola, ou tout le monde va aimer David Lynch, ou tout le monde va aimer Radiohead, mais non en fait...

Dj Duclock : Et heureusement !

The XX, Crystaliszed

Commentaires