Caroline de Benedetti se souvient de cet air

On ne présente plus Caroline qui s'occupe, entre autre, de L'Indic, du blog des Fondu Au Noir et de la partie Je Notule et de la plupart des photos qui figurent sur Duclock.

Je ne sais pas quel âge j'avais. Ça se passe à Belle-Île où nous restions quelques semaines tous les étés - depuis que j'avais quoi, 7 ou 8 ans ? - en camping, et ensuite en location dans une maison à Kervilahouen. L'après-midi, direction la plage, bien sûr. Parfois en vélo, parfois en voiture quand on allait à quelques kilomètres, sur l'immense plage des Grands Sables, un mini La Baule en totalement sauvage. Il y avait ma soeur, ma mère et mon père au volant. Les petits routes de l'île me semblaient longues, il faisait chaud et ça sentait bon les fougères, les pins et toutes ces plantes qu'on trouve là-bas. La voiture débouchait des terres sur la côte et on aperçevait le bleu de la mer, si particulier à Belle-Île. Là, je savais qu'on approchait de la plage. La route grimpait, tournait, on aperçevait le sable blanc et les voiles des quelques optimistes et planches du club. Plusieurs fois sur ces petites routes, la k7 dans l'auto-radio nous a passé un tube dont la montée en puissance correspondait à l'arrivée vers la plage. Le morceau commençait tout doucement, on entendait à peine la guitare. Puis le saxo se faisait entendre, et aussi des claviers. C'est quand la batterie et la guitare partaient et accéleraient le rythme que ça filait la chair de poule. Dans la voiture, nous chantions tous en choeur cet instrumental, ou peut-être que j'avais l'impression que nous chantions. On le ré-écoutait encore sur le chemin du retour. Il a tourné plus d'une fois, je m'en souviens très bien. Aujourd'hui encore quand je l'entends, il me fait le même effet.

Titre de la chanson et interprète : Going Home, Thème du film Local Hero, Dire Straits
Nom et âge : Caroline, 35 ans
Lieu et année du souvenir : Belle Île en Mer, sans doute le milieu des années 80

Dire Straits, Going Home


Commentaires

  1. Going Home!!!
    Ah oui ! Qu'est-ce que j'ai pu l'écouter ce titre. Le film est un truc étrange finalement attachant.
    Je me rappelle que Going Home a sonorisé le générique de fin de l'émission qui concluait le Tour de France, je ne sais plus quelle année.
    Ma mémoire est une éponge. Lorsque je la presse, je ne sais jamais ce qui va en sortir.

    Amilanar

    RépondreSupprimer
  2. L'été de mes 15 ans, j'ai traversé la France avec oncle, tante, cousin, cousins rapportés,tout un boxon dans la voiture. Sur le lecteur de K7, Pink Floyd, Bowie, Lou Reed, King Crimson et j'en passe... Il y a des moments inoubliables...
    Carla :-D

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire