Bob Dylan, Rock Solid, disque pirate Junkyard Angel 004 [T-608], 1980


Enregistré le 19 Avril 1980 au Massey Hall de Toronto pour les 7 premières chansons qui composent ce bootleg (la huitième à été enregistrée à Montréal et n'était pas prévue dans le projet). Il se dit comme ça que Dylan avait compilé la chose pour en faire un album live mais que Columbia l'a refusé. Ceci explique peut-être la qualité d'enregistrement qui est excellente pour un live bootleg. Le son est clair et meilleur que sur Hard Rain. Le début des années 80 correspond à la période dite chrétienne de Dylan, Slow Train Coming (1978), Saved (1980)... Une époque où Dylan truffe ses concerts de sermons avec en ligne de mire l'arrivée de l'apocalypse. Au public qui demande du rock'n'roll il répond qu'ils n'ont qu'à aller voir un concert de Kiss. Sale temps. Un moment pas forcément facile pour les fans qui ont voulu ériger Dylan en icone. Que dire... Les choeurs, même sur Precious Angel, me causent ; les morceaux sont portés par une ferveur gospel rythm & blues avec du tambourin, Dylan est parfois un peu nonchalent, voire un peu mou. Peut-être In The Garden est un peu plus faiblarde que les autres. Mais Slow Train ou encore Solid Rock rattrapent la chose. La présence discrète de l'orgue Hammond est particulièrement agréable. Je ne serais pas étonné que Dylan et Columbia, qui rééditent petit à petit les perles de Dylan dans les Bootleg Series, lui consacrent un volume... quoi que cette période de Dylan n'est pas la plus appréciée des Dylanophiles.



Playlist du bootleg Rock Solid :

1. Gotta Serve Somebody
2. Covenant Woman
3. When You Gonna Wake Up
4. Precious Angel
5. Slow Train
6. Solid Rock
7. In The Garden
8. Cover Down/Break Through

Bob Dylan, Solid Rock en concert à Avignon le 25 Juillet 1981.



NB : Il existe un bootleg - Born Again Music - qui reprend le concert dans son intégralité avec les sermons. Des bruits courent comme quoi il existe aussi un film de ce concert réalisé par un professionnel...

Commentaires

  1. Born again music est un des meilleurs bootlegs de sa période chétienne... et c'est le problème... les choeurs gospel sont devenus très lourds, tout ça devient une guimauve un peu indigeste... le seul avantage c'est qu'en france il ne faisait pas ses sermons annonçant la fin du monde...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire