Considération n°13


Tiens, Johnny Halliday a fait la une des Inrockuptibles... et je cherche un moyen de perdre ce foutu début de gras du bide - trois fois rien, je peux presque encore poser pour vendre des slips dans le catalogue de la Redoute - sans arrêter de boire des bières et de bouffer du chocolat. J'ai bien essayé de courir, mais bon sang que c'est chiant. Il paraît que c'est comme tout ,ou tout au moins disons comme l'opéra, qu'au début il faut se forcer un peu pour qu'ensuite ça devienne un plaisir. Hé bien... L'opéra est un plaisir qui grandit, qui grandit, qui grandit, mais la course à pied m'emmerde toujours autant, pourtant je me vois bien en long distance runner solitaire dès 5 heures du matin.

Depuis la lecture du bouquin de Rob Sheffield paru chez Sonatine, je me suis remis à écouter du rock des années 90. Au passage, les Meat Puppets dépotent vraiment bon ; ces gars avaient de la musique et des paroles.

Meat Puppets, Backwater



J'ai fini la lecture du Skeud de Dominique Forma. On arrête jamais de faire des découvertes... au chapitre trois le narrateur prend sa douche en écoutant Jacqueline Taieb qui ne sait pas trop quel shetland choisir. C'est le genre de 45 tours que l'on doit pouvoir dénicher sur les vides greniers, ouvrez l'oeil.

Jacqueline Taied, 7 h du matin




Je ne sais pas si vous suivez depuis le début, mais voilà quelques chiffres pour le site Dj Duclock. Depuis le Mardi 14 Novembre 2006 avec Sparklehorse - un des groupes favoris de votre docteur des oreilles - il y a eu 300 chroniques d'albums postées, 59 interviews, et une soixantaine de messages thématiques dont la dernière collection en cours Je me souviens de cet air me paraît particulièrement touchante. En Juin - le Mardi 10 - de l'année 2008 - ça va bientôt faire un an - Caroline de Benedetti alias Je Notule a rejoint le site pour proposer des pistes de lecture et des interviews. Plus de 80 bouquins et auteurs sont aussi présentés. C'est que chez Dj Duclock, ça turbine... et c'est pas fini. La preuve voici une nouvelle série qui débarque dès bientôt : La culture générale est anecdotique que ça s'appelle. Plus haut on parlait des années 90... Hier j'ai vu qu'un disque - compilation + concert + démo - des Vaselines est arrivé dans le bacs en France. C'était un des groupes préférés de Kurt Cobain ; sur Incesticide il reprenais Son of a Gun, Molly's Lips et plus tard sur l'Unplugged c'était Jesus doesn't Wants Me For a Sunbeam... Un groupe alors culte qu'on ne connaissait qu'à travers Nirvana, la tronche des disquaires d'Agen quand tu leur demandais un disque des Vaselines...

The Vaselines, Jesus doesn't want me for a sunbeam





Commentaires