Mauves en Noir, cuvée 2009

A peine 15 kilomètres de Nantes, la petite ville de Mauves sur Loire et son gymnase devenu célèbre, juste à côté de la gare. La proximité des lieux n'est pas sans rappeler Lamballe ; d'ailleurs comme là-bas, les auteurs logent chez l'habitant et vantent le côté convivial du salon : buvette, fiesta le samedi soir et huîtres muscadet le dimanche matin pour se remettre en selle. On croise un peu toujours les mêmes têtes, mais ce sont des têtes sympas.

Le maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault, est venu en visite saluer les élèves du CIFAM de Sainte-Luce sur Loire qui ont testé les recettes trouvées dans les enquêtes de Maigret pour en faire un livre. Quelques pas plus loin, il se fait rattraper par Jean-Jacques Reboux, qui lui tend une feuille... On se demande bien de quoi donc il peut lui parler ?


Mauves en Noir, ce sont aussi des animations improbables, le fichage ADN sur coton tige à l'entrée, le quizz qui vous fait déguster caramels et chocolats (même que quelques gourmands y reviennent alors qu'ils ont déjà répondu aux questions), une cérémonie de remise de prix menée par un drôle de personnage et son chien, et Les Causeuses qui vous chuchotent des histoires à l'oreille.

Communication privée pour Thierry Crifo

Il ne faut pas oublier la pause buvette pour le gratin assoiffé (Gilles Guillon-Ravet Anceau, Monsieur Action Suspense et Monsieur PolArtNoir)


Du côté des auteurs aussi on prend le temps de papoter, comme ici Alain Wagneur et Patrick Mosconi, dont les romans viennent d'intégrer mon stock à lire.


Et puis Patrick Raynal, studieux derrière sa table, a accepté de répondre à mes questions. Tout le monde est reparti prendre son train, rendez-vous pour la neuvième édition, en 2010.


Patrick Raynal et les 3 questions du dj duclock

Je notule : Quel est l'album qui tourne sur la platine en ce moment ?

Patrick Raynal : J'ai pas d'album qui tourne beaucoup parce que je suis toujours branché sur les radios américaines d'Internet. J'écoute essentiellement du blues et du jazz. C'est vrai que j'ai pas... Ah si je viens d'acheter, je les ai pas reçus encore, deux albums de Lightnin' Hopkins et j'ai acheté un coffret de Sonny Rollins.

Je notule : Qu'est-ce que vous lisez en ce moment ?

Patrick Raynal : Tenez voilà ce que je lis, je lis le bouquin de Chimamanda Ngozi Adichie qui est une nigérienne, et c'est sur la guerre du Biafra, c'est absolument magnifique. Après je vais lire deux choses, le dernier bouquin de Philippe Garnier sur le journal Rolling Stones, et je vais lire le livre de Robert Littell, dont j'ai oublié le titre.

Je notule : Qu'est-ce qui vous a surpris dernièrement... Quand avez-vous été surpris pour la dernière fois ?

Patrick Raynal : J'ai été quand même beaucoup étonné, tout m'étonne en ce moment... Ce qui m'a surpris vraiment dernièrement... Oui j'ai été très surpris par la qualité d'un film français, qui est Welcome de Lioret, que j'ai trouvé absolument formidable.

Commentaires