Jean Patrick Capdevielle, Hérétique 13, O+ music, 2007


14 ans après son dernier album, Jean Patrick Capdevielle revient avec son rock francophone urgent, un ou deux, peut-être trois titres pas indispensables, un peu ratés. Quelque chose des Beatles en beaucoup moins produit sur plusieurs passages, notamment dans Mona Lisa Jones, des perles : Miss Démocratie, Oncle Sam, Homo Sapiens... des textes en vrai et un style. Pas donné à tout le monde à l'heure où on essaye de nous vendre des fadaises à grands coups de bombardements médiatiques acharnés. Même un type comme mézigue qui ne regarde pas la télé a vu les têtes de gondole Fnac qui tentent de jouer la carte de l'authentique avec des arnaques du genre Grégoire... Tiens dans le dernier Siné-Hebdo on cause de la façon dont Laurent Ruquier tente de placer sa création autour de Charles Aznavour chanté par une brochette de stars académiciens et autres pauvres gosses pris dans les rouages de l'industrie musicale cynique et éphémère. Je sais plus qui a dit "la mode c'est tellement moche qu'on est obligé de la changer tous les 6 mois", mais le principe s'applique très bien à un pan de la chanson...

J'ai bien connu une fille qui en période de vague à l'âme mettait Brel ou Brassens ou Renaud ou Barbara ou Gainsbourg ou Noir Désir ou Alain Souchon ou Cabrel ou Michel Jonasz ou Véronique Sanson ou Eddy Mitchell ou Cathon Cathaix à pleins tubes, elle ouvrait la fenêtre et pleurait. Elle disait que ça lui faisait du bien la chanson française. Dans les moments durs qu'on bouffe par kilos on se passera Homo Spaiens à plein tube et puis Mal de rien (dommage que Patrick ait planté son Mal de chien), en remerciant ceux qui partagent et nettoient les plaies et posent les pansements, même si ça pique un peu.

Miss Démocratie de Jean Patrick Capdevielle tiré de l'album Hérétique 13 (O+ Music, 2007)

Commentaires

  1. y ressemble étrangement à David Hallyday, le batteur, dans le clip, non ?

    RépondreSupprimer
  2. C'est lui ! Et ma fois je le préfère en batteur qu'en chanteur.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire