Fabien Fernandez se souvient de cet air



Fabien Fernandez est écrivain et illustrateur, il est aussi créateur de jeux de rôle. Detroit son dernier roman vient de sortir aux éditions Gulf Stream. Aujourd'hui il se souvient de de cet air...

Ce n'est pas mon style de musique à l'origine (je suis plutôt rock, blues, jazz...), mais en me plongeant dans l'écriture du roman, avec ce personnage principal qui à la rage au ventre, j'ai sombré dans différents styles de musiques, dont le hip hop, via Eminem.

Ce morceau dont il est la figure de proue est surtout un hymne à la ville et à sa pugnacité. Un morceau que j'ai de nombreuses fois écouté lorsque j'écrivais les scènes durant lesquelles mon personnage, Tyrell, se relevait d'une nouvelle épreuve qui l'avait fait souffrir. C'est donc devenu un morceau important et vibrant. Ou en tout cas, très parlant pour moi.


Commentaires