Le Silmarillon, Des dieux sur la terre

Ulmo John Howe


À la lecture du Hobbit et du Seigneur des Anneaux je me demandais où étaient les dieux. Aucun des personnages ne faisait appel à une divinité pour qu'elle les aide, aucun des personnages ne semblait prier et l'absence de lieu de culte est notable (sauf dans les appendices concernant  l'île de Númenor où Manwë fait appel à Ilúvatar). Dans mon analyse rapide je me suis dit que si les dieux existaient dans La Terre du Milieu, ils étaient sur la terre, qu'il s'agissait de personnages comme Gandalf. Après lecture du Silmarillon  il semblerait que ce soit un peu ça... Une partie des Ainur (équivalent des dieux) sont incarnés sur Arda (la Terre) et ne peuvent plus la quitter. Ils sont devenus des Valar (des dieux sur Terre). Ils sont là pour réguler la croissance du monde ; quatorze Ainur devinrent Valar et chacun commande à un domaine plus ou moins défini (l'air, le feu, l'eau, les océans, les arbres, les fruits, la nature, le temps la guérison...), un quinzième, Melkor (appelé plus tard Morgoth par les elfes), se détourne des autres et joue une musique en solitaire, il veut créer seul, il devient le Seigneur Sombre qui tente de détruire ce que font les autres pour imposer ses vues. D'autres Ainur sur Arda, moins puissants (des demi dieux en quelque sorte) sont les Maiar (Saroumane, Gandalf, Sauron, Radagast...).

S'il y a un seul dieu créateur à la base (Eru), il est donc assisté par de nombreux autres créateurs (les Ainur) dont la puissance varie entre Ainur resté en dehors du monde, Valar descendu sur Arda (la terre) et Maiar (serviteur des Valar). On a là une mythologie qui ressemble plus à une mythologie antique et polythéiste qu'à une mythologie monothéiste (même si on pourra rapprocher Eru du dieu chrétien, les Ainur des anges et les Maiar des saints).

Les dieux sur Terre (appelés les Valar) semblent à la fois proches et lointains dans Le Silmarillon. Ils sont cependant bien plus présents que dans Le Seigneurs de Anneaux. Il semble qu'au fur et à mesure que leurs créations (ce sont des dieux qui participent à la création du monde) prennent de l'ampleur et qu'elles se mettent à vivre par elles-mêmes, les dieux prennent de moins en moins part à ce qui se passe sur La Terre du Milieu, ils restent à Valinor au royaume d'Aman de l'autre côté de la mer. On notera cependant qu'Ulmo vient sur les rivages et dans les estuaires de la Terre du Milieu à la fin du Silmarillon. À l'époque du Seigneur des Anneaux (le 3ème Âge) Aman où se trouvent Valinor et les Valar est inaccessible, sauf pour les bateaux elfiques. C'est là, de l'autre côté de la mer, que se rendent les elfes quand fatigués de vivre dans la Terre du Milieu ils décident de passer à autre chose...

Il faudrait aussi se pencher sur les lieux : Aman (le continent à l'Ouest de La Terre du Milieu), Valinor (l'endroit situé sur Aman où habitent les Valar), voire même Angband (qui peut s'apparenter à un genre d'enfer sur lequel régnait Morgoth) ; tous ces lieux sont localisés sur Arda (la terre).

Notons au passage que sur l'île de Númenor il y a "au milieu des terres une haute et abrupte montagne appelée Meneltarma, le Pilier du Ciel, en haut de laquelle était u endroit consacré à Eru Ilúvatar. C'était un temple sans murs et sans toit, et aucun autre ne s'élevait au pays des Númenoréens." (in Le Silmarillon, dans la "nouvelle" Akallabêth). C'est de mémoire le seul temple croisé dans Le Hobbit, Le Seigneur des Anneaux ou Le Silmarillon.

Commentaires