Chick Corea, Tones For Joan's Bones, Atlantic Vortex, 1968

Chic Corea, Tones For Joan's Bones

Tones For Joan's Bones est le premier album de Chick Corea en tant que leader. Alors qu'il enregistre les 30 Novembre et 1er Décembre 1966 au Atlantic Studio de New York le jeune homme du Massachussetts a déjà joué avec de nombreux jazzmen (Mongo Santamaria, Herbie Mann, Pete La Roca ou Art Blakey).

Même si elle change tout le temps, la musique de Corea est assez facile à suivre. La teneur générale est plutôt hard bop et sur cette base rythmique solide (Steve Swallow, basse ; Joe Chambers, batterie) les instruments de chacun (Woody Shaw, trompette; Joe Farrel, Sax et flûte) font croître la musique, elle explose parfois à l'unisson. C'est à la fois primaire et cérébral, le piano de Chick Corea déverse des torrents de notes sans que cela ne soit bavard. Le ton de l'album est ancré dans le jazz de la deuxième moitié des années 60, la reprise de Kut Weil This is New possède un côté West Coast Jazz, la ballade Tones for Joan's Bones permet une respiration. Déjà on voit apparaître vers la fin de Straight Up And Down les prémisses d'une ambiance étrange et science fictionnesque du Return To Forever à venir.

Au passage... c'est Nat Hentoff (écrivain de polar) qui signe les liner notes (note de dos de pochette de 33 tours) de l'album.





Commentaires