Necrowretch, Satanic Slavery

Necrowretch Satanic Slavery


Formé en 2008 par le guitariste chanteur Vlad le groupe Necrowretch (un trio basse, guitare/voix, batterie) vient de sortir son troisième album Satanic Slavery en passant du label Century Media à Season of Mist. La formation Made in France (entre Rhône Alpes et Bretagne) continue son chemin bardé de ronces et de barbelés.

C’est le Chilien Daniel Corcuera aka Nekronikon qui signe la pochette de l'album. Une pochette à l'image de la musique : tentaculaire, malsaine et abrasive. Un chaudron rempli des bonne vieilles recettes du début des années 90 : riff puissants et simples, mélodies entêtantes et rapides, vocaux incantatoires et terrifiants. Satanic Slavery c'est 40 minutes dans les dédales de l'enfer. Quelque chose de black metal vient faire décoller la base death metal, Necrowretch garde un côté punk ; les amateurs du genre seront comblés.

Comme le suggère le titre de l'album les thématiques des chansons tournent autour de la figure de Satan, de ses serviteurs et de la destruction. Flammes, torture, génocide, abattoir, schisme, traîtrise, prêche, goules, abysses, nuit, enfantement du diable, porte de l'enfer... la communion se fait dans la dévotion, la terreur et le bruit. Éprouvant, bestial et flippant. Reste à voir ce que le groupe va donner en concert lors du Fall Of Summer de Septembre...


Commentaires