Lady Gaga, Art Pop, Streamline Records, 2013




C'est la pochette signée Jeff Koons qui m'a amené vers l'album Art Pop de Lady Gaga, un chemin comme un autre pour plonger les oreilles dans le 4ème opus de la dame.

Grosse production

Tout est très bien produit, avec une palette d'invités et de noms déjà croisés par ailleurs : Jeff Koons pour la pochette, Terry Richardson pour les photos, R. Kelly et Too Short au chant, le producteur Rick Rubin et puis David Guetta, le Dj français Madeon, Sandro Botticelli... en fouillant dans le livret on croise même Sun Ra et Zombie Zombie ! Une musique à la fois décousue et cohérente, grandiloquente et intime (on pourra penser à Daft Punk par moments).

Art Contemporain

L'artiste contemporain Jeff Koons a réalisé la sculpture qui représente Lady Gaga avec une grosse perle bleue entre les jambes en référence au tableau de Botticelli (La naissance de Vénus). C'est d'ailleurs un peu à la manière de Warhol que Lady Gaga s'empare de tout ce qui fonctionne ou qui a fonctionné autour d'elle pour produire de la musique et des images. Dans cet assemblage pop vous croiserez des extraits du film Machette de Rodriguez pour la Lyrics Video de Aura sur un texte qui parle de la burqa, le sexe n'est pas en reste avec - entre autre - l'évocation de la bisexualité (G.U.Y.), le mode de vie déglingué des riches sur un plateau d'argent (Donatella), la mode et le sentiment d'appartenir au monde (Fashion), le corps, les désirs, la drogue...  l'art. Rien que dans le clip G.U.Y. an ARTPOP film il y a : un Youtubeur, Michael Jackson, le Mahatma Gandhi, Jésus Christ, John Lennon, des évocation du jeu Minecraft et de la série télévisée American Horror Story... Le procédé est à la fois intriguant, drôle et dansant, tout à fait dans le propos de Wahrol et Koons. Notez au passage que pour la promotion de l'album on retrouvera le metteur en scène de théâtre avant-gardiste Robert Wilson... Tout un monde.



Commentaires