Benoît Minville se souvient de cet air

Benoit Minville Duclock Pantera
Benoît Minville et l'album Far Beyond Driven de Pantera

Benoît Minville, libraire et écrivain, écoute aussi beaucoup de Metal. Non soyons plus précis, Benoît Minville écrivain et libraire est Metal. Aujourd'hui il se souvient de cet air...

Je me souviens de cet air : Strength beyond strength, premier morceau de l'album Far beyond driven de Pantera sorti en Mars 1994.

Je m'en souviens car dès le premier jour des vacances de Pâques j'ai harcelé mes parents pour qu'on file acheter la K7 à Nevers et j'ai passé la quinzaine assis sous un arbre à user l'auto reverse de mon Walkman. 
La voix, les cris, les hurlements de Phil Anselmo, la batterie mitraillette de Vinnie Paul, la basse groovy et impériale de Rex Brown.
Et surtout :
Les riffs intersidéraux de Dimmegag, le mec qui illuminait les murs de ma chambre.
L'alchimie parfaite pour un album parfait.
C'est toute la puissance du plus grand groupe des Années 90 qui résonnent à chaque morceau Avec en cerise sur le gâteau : la reprise de Black Sabb "planète caravane"
Du coup, casque vissé sur les oreilles, j'ai punis mes cervicales et passé des jours furieux à laisser les riffs se fondre avec mon sang. 
Autant dire que quand t'as 16 piges c'est plus que de la musique.
Et aujourd'hui encore 
Stronger than All.



Commentaires