Oratorio de Noël, Eile, den Bräutigam sehnlichst zu lieben !

Hammer Sardières, 2016

Bereite dich, Zion, mit zärtlichen Trieben (Prépare-toi, Sion, avec de tendres efforts), cet aria pour alto tiré de la première des 6 cantates de l'Oratorio de Noël de Jean Sébastien Bach qui relate la naissance de Jésus Christ n'est pas le plus évident de l'oeuvre ; il recèle cependant quelques paroles osées qui ne sont pas sans rapport avec le cantique des cantiques ce qui du coup donne un léger air grivois à Noël. Ici, Sion (l'église en quelque sorte) devient une fiancée a qui l'on dit de se préparer avec de tendres efforts à recevoir son amant (Jésus).


Bereite dich, Zion, mit zärtlichen Trieben,
Prépare-toi, Sion, avec de tendres efforts,
Den Schönsten, den Liebsten bald bei dir zu sehn !
À accueillir le plus beau, le plus aimé près de toi bientôt !
Deine Wangen
Tes joues
Müssen heut viel schöner prangen,
Doivent maintenant briller avec plus d'éclat,
Eile, den Bräutigam sehnlichst zu lieben!
Hâte-toi d'aimer ardemment le fiancé !

(traduction : Bach Cantatas Website)

Parmi les diverses versions présentées sur l'Internet, nous avons choisi celle chantée par Bernarda Frik. Si vous avez accès à une discographie conséquente penchez-vous sur l'enregistrement Harmonia Mundi par René Jacobs (Andreas Scholl en Alto) et sur celui de la collection les indispensables de Diapason dirigé par Ralf Otto (avec Monica Groop en Alto).


Commentaires