L'amour à la plage, Dj Duclock


Depuis quelques temps je fouille de plus en plus du côté du cinéma muet.
De nombreuses perles sont à découvrir dans les catalogues des diverses maisons de production... et en plus des tableaux qui se suivent avec (parfois) leurs cartons qui clarifient l'action, la musique de cinéma est là, présente dès les débuts. Elle sert à couvrir le bruit du projecteur, elle aide le spectateur à se concentrer sur l'image afin que les petits bruits parasites ne viennent pas interférer. Alors bon, fatalement, j'ai l'imagination qui travaille.

L'amour à la plage un haiku musical de Dj Duclock pour Das Sandbad de Johann Schwarzer (Saturn Films, 1906).


Commentaires