Tout un monde Lointain, une porte d'entrée...

En un monde lointain

Il est parfois ardu de pénétrer la musique contemporaine et certaines oeuvres dissonantes peuvent faire peur. Il existe cependant des portes d'entrée, le concerto pour violoncelle Tout un monde lointain en est une.
Composé par Henri Dutilleux (1916 - 2013) entre 1967 et 1970 cette oeuvre d'une trentaine de minutes tire son titre du poème de Baudelaire La Chevelure. Chacun des 5 mouvements fait référence à des vers du poème. 

Pour ses 90 ans, Henri Dutilleux a été invité par Frédéric Chaslin au Théâtre de Mannheim où il joua Tout un monde lointain avec Henri Demarquette et l'orchestre du Théâtre. Mezzo Channel a enregistré le concert.

Vous pouvez aussi vous procurer l'enregistrement de Jean-Guihen Queyras et Olivier Charlier avec l'Orchestre national de Bordeaux Aquitaine dirigé par Hans Graf ; un disque Vogue, Sony Musique, sorti en 2014.


Commentaires