Deathgasm (Jason Lei Howden, 2015)



Sur le programme de la 7ème édition du festival de l'Absurde Séance il y a marqué "Deathgasm : amateur de métal, hard-gore et comédie bien saignante, ce film est pour vous !" 

Et c'est vrai. Dans ce premier long métrage de Jason Lei Howden il y a du métal, pas mal de références et de blagues qui tournent autour du genre, le gore est là avec ce qu'il faut de décapitations, de membres tronçonnés et de viscères. C'est aussi une comédie avec une histoire d'amitié et d'amour. Vous y croiserez une petite ville de merde, une meuleuse, des sex toys, des vinyls, des éclairs bleus, des gens possédés par le démon, des salauds, des dés à 10 faces et des dés à 20 faces, des maisons, des portes de garage, du Evil Dead et du Wayne's World... Ici, l'humour potache (gros sabot) et la dérision ne tombent jamais à plat, pas plus que les moments plus sérieux (enfin disons les moments sentimentaux). Le côté comédie est aussi bien mené que le côté gore. Deathgasm c'est le genre de film dont tu ressors avec le sourire (un peu comme après un orgasme) et une furieuse envie de te visser un walkman sur les oreilles pour écouter un peu de musique bien au chaud dans ton monde.

NB : Le film est reprogrammé le Jeudi 15 Octobre au Katorza. Vous savez ce qu'il vous reste à faire (et ne décrochez pas votre cul du siège avant la fin du générique).




Pour la BO il y en pour tous les goûts : Axeslaher, Midnight, Skull Fist, Razorwyre, Beastwards, 8 Foot Sativa, Goatesque, Lair of the Minotaur, Nunslaughter, Elm Street, Pathology, The Wretched End, Ihsahn et Devin Townsend, Bulletbelt...

Commentaires