Motor Sister, un disque de copains


En fait je ne sais pas si Jim Wilson (Mother Superior), Scott Ian (Anthrax), John Tempesta (Cult, Helmet, Testament, Exodus et White Zombie), Joey Vera (Armored Saint, Fates Warning) et Pearl Adai (Meat Loaf) sont des copains, mais ça sonne un peu comme ça : une bande de potes se retrouvent, se rappellent du bon vieux temps (en l'occurrence les morceaux du groupe Mother Superior) et comme ça sonne bien ils enregistrent tout ça.
Les chansons naviguent entre hard rock et blues rock parfois un peu cliché. Mais Ride (c'est le nom de l'album) est à la fois urgent, frais et lourd et ça tombe bien parce que le printemps se pointe et qu'il va faire bon brailler à tue-tête Head Hanging Low, Fork in the road ou Devil Wind...

Mother Superior écuma les première parties de groupes célèbres et les scènes de L.A. dans les années 90 sans jamais vraiment décoller semble-t-il. Je ne connais pas les versions originales des titres du groupe de Jim Wilson, mais on va réparer ça. Même si aux premières écoutes la voix du chanteur semble parfois être un peu à la traine par rapport aux orchestrations sur les morceaux This song reminds me of you, Fool around et Doghouse il y a quelque chose de touchant là-dedans ; et à l'époque où pas mal de productions sont beaucoup trop lissées on ne va pas se plaindre d'un peu d'imperfection. De plus, une fois l'album apprivoisé (mais n'est-ce pas lui qui nous apprivoise ?) ce léger bémol s'estompe. Parce que c'est sûrement là un des éléments essentiels du groupe, la voix de Jim Wilson.

Par ailleurs, les collectionneurs de belles jaquettes sont déjà sur l'affaire. Tu l'auras compris si tu aimes le hard rock et/ou le blues rock avec une couleur un peu rock années 90', Motor Sister est pour toi.



Motor Sister, Ride, Metal Blade, 2015

Commentaires