La symbolique


"Censuré en 1939 par le ministère français des Affaires étrangères, détruit en 1940 par les Allemands, ce livre a été finalement réédité au début des années 1950 dans sa version actuelle augmentée et actualisée. C'est un traité classique de psychologie sociale qui cherche à démonter comme à comprendre les mécanismes auxquels obéissent les foules, les masses et, plus généralement, la formation de la volonté politique et l'action politique."


Nous parlerons prochainement sur Duclock du livre de Serge Tchakhotine, Le viol des foules par la propagande politique, en attendant alors qu'une marche républicaine commence à Paris ce 11 janvier 2015, je voulais dire ceci.

La marche qui va avoir lieu à Paris cet après-midi et sa charge symbolique (vous avez vu la liste des chefs d'état, "représentants et responsables" qui vont défiler) est (pour moi) une honte et elle me paraît dangereuse. Et si les gens qui y vont y seront pour des raisons différentes, c'est le symbole qui restera. "Unité nationale", "barbares", "barbarie" sont des mots qui préparent la guerre (nous sommes d'ailleurs déjà en guerre avec plusieurs pays). La suite des événements risque d'être un Patriot Act franchouillard... avec ses conséquences sur les libertés individuelles et la politique internationale (le précédent du 11 Septembre aux USA et ses suites devraient nous servir de leçon).

Voici quatre liens qui apportent des éléments de réflexions :

La peur d'une communauté n'existe pas par Olivier Roy (paru dans Le Monde le 09/01/2015).
Luz : "tout le monde nous regarde, on est devenu des symboles" propos recueillis par Anne Laffeter (pour Les Inrockuptibles le 10/01/2015).
Ces morts que nous n'allons pas pleurer par Mathias Delori (un blog Mediapart le 08/01/2015).
Le manifeste censuré de Camus (Le Monde Culture et Idées, 18/03/2012).

(EDIT du 12/01/2015) Un point de vue d'après la marche : L'autre bal tragique par Frap.
(EDIT du 13/01/2015) Une vidéo où Nathalie Saint Criq dit sur France 2 qu'il faut repérer et traiter ceux qui ne sont pas Charlie. Par ailleurs le premier ministre Manuel Valls appelle à conserver "l'esprit du 11 Janvier" et annonce des mesures...
(EDIT du 14/01/2015) Le premier secrétaire du PS réclame Un pacte national de combat contre le terrorisme et parle "d'union sacrée".



Commentaires