Bour-Bodros Quintet (Paker Prod, 2014)


Cette musique avance par vagues et par cercles qui englobent rapidement l'auditeur.


Les similitudes entre le jazz et la musique du Bour-Bodros Quintet sont nombreuses : leur musique possède une rythmique implacable à la guitare, à la basse (Erwan Moal et Erwan Volant) et à la calebasse (Boubacar). Elle permet aux saxophones et à la flûte de s'envoler sur les thèmes qui suivent les schémas de plusieurs danses (Gavottes, Scottish, Ridée...). Vous pouvez donc danser. L'accordéon et la guitare voyagent entre mélodie et rythmique ; cette musique peut aussi s'écouter bien calé dans un canapé. Pour autant doit-on parler de musique jazzée traditionnelle ? 
N'est-ce pas le devenir de toute musique traditionnelle (et plus largement de toutes cultures) de ne cesser d'évoluer sur ses bases en allant marier diverses influences pour ne pas s'enfermer dans la répétition ?


Bour-Bodros Quintet par Maria Menguy

Notons au passage qu'en même temps que le Bour-Bodros Quintet, Paker Prod sort un album de rap fusion breton appelé Rhapsoldya où le parallèle avec Rage Against The Machine version accordéon ne fait aucun doute.

Commentaires