Menace, Impact Velocity (Season Of Myst, 2014)


Depuis plusieurs mois le refrain de la chanson I Live with your ghost me tournait dans la tête et pourtant, je ne l'avais écoutée que trois ou cinq fois. J'ai cherché dans les bacs des quelques disquaires de Nantes. J'ai trouvé l'album et puis je me suis dit attends encore un peu...
Quelques jours plus tard la chanson continuait à me hanter.
J'y suis retourné et le disque n'y était plus.


Entre temps le Hellfest est passé par là avec son trio gagnant : Extreme, Watain et Gorgoroth. J'ai bien apprécié Loudblast, Emperor, Skid Row, Turisas et Unleashed, mais eux je les connaissais déjà. J'ai aussi raté pas mal de monde. Du coup, puisqu'il pleuvait et que j'avais le coeur métallique je suis sorti, j'ai fouillé dans les bacs à la recherche d'un Gorgoroth, j'ai pas trouvé mais je suis tombé sur Menace (le projet de Mitch Harris le guitariste de Napalm Death). Immédiatement je me suis mis à fredonner I Live with your ghost.

Aux premières écoutes l'album est un peu brouillon et quelque peu magmatique. L'empilement de strates d'instruments et le doublage permanent des voix n'y est pas pour rien dans cette sensation. La voix parfois, révèle quelques faiblesses. Avec toutes ces lignes de chants il faut bien se planter un peu de temps en temps. Mais la richesse des compositions, leur façon d'attraper l'auditeur et de le forcer à la curiosité sont agréables. L'ensemble de l'album est dense et très uni. La production un peu monotone au premier abord cache une certaine complexité. Impact Velocity évite un côté tape à l'oeil qui pourrait lasser au bout de quelques écoutes. Du coup l'album gagne en puissance au fur et à mesure.


Commentaires