Cotisation ce n'est pas un gros mot


Je fixe un nouvel objectif, c'est que d'ici à 2017, pour les entreprises et pour les travailleurs indépendants, ce soit la fin des cotisations familiales. Cela représente 30 milliards d'euros de charges...
Le Président de la République lors de la conférence de presse du 14 Janvier 2014.


Le président socialiste (sic) annonce la fin des cotisations familiales d'ici 2017 pour les entreprises et les travailleurs indépendants. Soit 30 milliards de charges en moins, dit-il. Mais alors cela fait ne fait-il pas 30 milliards de moins pour cette caisse de cotisation ? Où le gouvernement va-t-il trouver les 30 milliards manquants ? (Par une baisse des dépenses publique, semble-t-il...).

Notons au passage que cette destruction de cette cotisation est une demande du MEDEF. La fin des cotisations familiales pour les entreprises et les travailleurs indépendants d'ici 2017 cela s'appelle une baisse de salaire si on réfléchit un peu. C'est aussi la destruction d'un système de solidarité.

Petit Rappel : Les cotisations sociales sont une part socialisée du salaire, une part collectée par des organismes appelés caisses et qui est redistribuée au besoin sous forme d'allocations familiales, de sécurité sociale, de retraites... c'est une sécurité, une socialisation, une vraie. 
Les cotisations familiales sont reversées à la caisse d'allocation familiale.

Ressources :
Un entretient avec Bernard Friot dans l'Humanité.
L'article Wikipedia sur les cotisations sociales.
La cotisation levier d'émancipation (Bernard Friot dans Le Monde Diplomatique).
Fiche wikipedia sur la Caisse d'allocations familiales.
Et aussi Sécurité sociale, mon amie (une lecture de Je Notule) qui concerne la sécurité sociale.

Commentaires