Unherz & UDO (made in Germany)


Scorpions, Accept, UDO, Helloween, Napalm Death, Kreator, Böhse Onkelz, Rammstein... l'Allemagne produit de nombreux groupes de métal. Unherz a sorti son 3ème album en 2012. Inconnu au bataillon c'est la jaquette racoleuse et le titre en allemand qui m'a poussé à jeter une oreille sur Die Wahrheit Liegt Dazwischen (que l'on peut traduire par la vérité se trouve entre les deux). 
Mon allemand assez sommaire ne laisse pas présager de grandes paroles pour les 11 morceaux mais peu importe... c'est lourd et carré avec juste ce qu'il faut d'un peu décalé pour ne pas tomber dans un énième album de hard rock ; la sonorité de la langue fait le reste. Bonne voix grassouillette, bonne grosses guitares, alternance de speed et de mid tempo, ballade... L'album est rapidement addictif.


Le heavy metal est plein de codes immédiatement identifiables et quand tu adhères c'est un peu comme si tu étais cent mille à lever le poing en l'air pour la grande communion ; une grande communion qui ne sert à rien d'autre qu'à communier. En fait, le heavy, c'est une paire de chaussons confortables.
La voix d'Udo y est pour beaucoup dans la musique qu'il joue. C'est peut-être une question de taille plus que de timbre mais je suis toujours tenter de ranger Udo aux côté de Little Bob. Même si Petit Bob possède un registre plus large ils ont la même façon d'être tout entier à ce qu'ils font. Little Bob comme Udo font partie des valeurs sûres pour ce qui est de trouver ce que tu cherches si tu ne cherches pas plus que ce que tu sais que tu vas trouver.
Pas de surprise donc si ce n'est Basta Ya la chanson en espagnole, le UDO crooner de Heavy Rain, le clavier electro de Devil's Bite et le début étrangement psychobluesy de Book Of Faith.
Steelhammer reste dans la droite ligne du heavy metal commencé alors qu'Udo Dirkschneider était chanteur d'Accept (formé en... 1968 sous le nom de Band X). Cette foi (45 années de messe tout de même) dans leur musique rend attachant ces premiers hérauts. Ils ont vieilli en même temps que nous et n'ont pas bougé d'un iota. Un coup d'oreille à Never Cross my Way ou Shadow Comes Alive et tout est comme avant. Stay True.


Commentaires