Stromae, Racine carrée


Stromae abuse peut-être un peu de certains effets musicaux technoïdes pour qui n'a pas eu très tôt l'oreille plongée dans les machines à laver et les stridences des années 90, mais cette musique est en parfaite adéquation avec son propos. Lors de la deuxième ou troisième écoutes des échappées musicales se dessinent (guitare soukouss sur Papaouté, musique cubaine...). La comparaison avec Die Antwoord est tentante sauf que Stromae n'a pas de de petite chanteuse. Stromae est tout seul et il le chante en gardant cette classe désabusée qui fait de lui un chanteur à textes. Une chanson française pas neuneu et construite pour danser, ce n'est pas courant. Danse c'est du belge.

Commentaires