Shai Maestro, Jorge Roeder & Ziv Ravitz



C'est grâce à Gently Disturbed d'Avishai Cohen Trio que je me suis procuré ce premier album. Le jeu du pianiste m'avait tout de suite tapé dans l'oreille. Shai Maestro est ici accompagné de Jorge Roeder (contrebasse) et Ziv Ravitz (batterie) pour une formation classique piano-contrebasse-batterie.

Les compositions et le jeu de Shai Maestro se rangent dans les catégories limpide, dynamique, sophistiquée et complexe. Il est possible de ressentir une certaine sensation de froid ou d'éloignement lors des premières écoutes, juste le temps que les thématiques se développent mais une fois que les mélodies vous sont rentrées dans l'oreille, ça chauffe et si le jeu est plutôt bavard, c'est en rythme (le batteur au passage est plutôt du genre explosif). Les passages romantiques fonctionnent comme des promenades et comme pour Gently Disturbed cet album me semble indissociable de la ville, ses rues, ses lumières et ses fenêtres ; un peu comme le Tutu de Miles Davis. Ici, c'est la ville à l'horizontale comme à la verticale. Mais chacun son Maestro...


Commentaires