Led Zep I


Le 6 Mai 1937 le dirigeable Zeppelin se crash à Lakehurst dans le New Jersey après une traversée de l'océan Atlantique. C'est la photographie de cet accident qui sert de base à la pochette du premier album de Led Zeppelin.

En 1967 il y avait déjà les Beatles, les Rolling Stones, les Yardbirds, Bob Dylan, Joan Baez, Joni Mitchell, Vanilla Fudge, Iron Butterfly et les ornières laissées par Muddy Waters, Sonny Rolllins, Willie Dixon et Elvis... Les musiciens du Led Zeppelin n'en sont pas à leurs premiers enregistrements, chacun d'eux a travaillé avec d'autres musiciens. Il y eut Les Yardbirds (entre autre) pour Jimmy Page qui est un véritable requin de studio ; les arrangements de l'album Hurdy Gurdy Man de Donovan ou une tournée avec John McLaughlin pour John Paul Jones (que l'on retrouve aux côtés de Tom Jones ou Dusty Sprinfield et comme arrangeur sur l'album des Stones Their Satanic Majesties Request) ; Robert Plant moins aguerri croise la route de Chris Wood (Traffic) et avait enregistré quelques singles dont I've Got A Secret avec John "Bonzo" Boham à la batterie (CBS, 1967)...
En 1967, tous les membres du Led Zeppelin ont moins de 24 ans d'âge.

I've Got A Secret, Robert Plant et le Band Of Joy



Au moment où le Led Zep est à l'état d'embryon et s'appelle encore le New Yardbirds, Joe Cocker et Chris Farlow voulaient John Bonham comme batteur... Mais l'histoire s'est déroulée autrement : de retour de tournée le Zeppelin - qui ne s'appelle plus New Yardbirds - passe quelques dizaines d'heures en studio et le dirigeable prend son envol avec un premier album trempé dans le blues et le rock n' roll.
Dès Led Zep I, comme lors de leur première répétition, il se passe quelque chose de puissant entre lourdeur et légèreté.

Good Times Bad Times, Led Zeppelin

Commentaires