Sex Scene dans le Mainstream



Les scènes érotiques (et plus précisément les scènes d'amours) du cinéma dit mainstream sont souvent des scènes qui ont marquées notre enfance. Dans un soucis de thérapie légère et tout en lisant Punis-moi avec des baisers de William Bayer qui vient d'être réédité chez Rivages/ Noir je me suis replongé avec plaisir dans certaines d'entre elles. Voici une petite sélection de trois films.

Le Nom de la rose (1986) de Jean Jacques Annaud... un petit côté naïf... avec Christian Slater et Valentina Vargas. Les décors moyenâgeux dont on raffolait, la découverte du sexe par un jeune moine et une jeune femme, limite sorcière, pour le guider. Comment dire... ça marchait à fond.




Je me souviens très bien (à l'époque des VHS) avoir visionné plusieurs fois certains passages d'Angel Heart (Alan Parker, 1982) avec Mickey Rourke et Lisa Bonet. Là aussi les décors de la Louisianne fonctionne à plein tube en plus du côté polar fantastique et avec cette façon qu'a le film de nous entraîner sans que l'on puisse savoir ce que sera la prochaine scène.


Une des scènes qui m'a le plus marqué reste celle "de la table cuisine" qui se déroule dans Le facteur sonne toujours deux fois (1981) de Bob Refelson avec Jessica Lange et Jack Nicholson, un duo d'acteur qui se pose là. Je me demande parfois si un certain goût prononcé pour le polar ne vient pas en grande partie de ce film.




J'allais oublier de vous dire... pour voir les passages en question il suffit de cliquer sur les noms des acteurs. Ces scènes qui étaient marquantes pour le pré-ado ou l'adolescent me semblent toujours très bien fonctionner à l'âge adulte, pas vrai ?

Commentaires