Rigolboch Records dance with the ghoul



J'avais rencontré Johnny Buendia il y a plus de deux ans pour la sortie de sa première compilation de musique rock'n'roll, rock garage / psyché, rockabilly. Depuis pas mal d'eau a coulé sous les ponts, deux nouvelles compilations ont vu le jour en vinyle (notez au passage que tous les titres des compilations de Rigolboch sont des inédits). On a discuté autour d'un verre... "Un split 45 tours des Warbs et des Overgrown va voir le jour au mois de Juin après une petite galère (...) avec le 45 tours le son sera un peu plus punk n' roll, du rock assez énervé, moins garage rock 60's avec clavier". Sur Dance With The Ghoul la dernière compilation en date de Rigolboch on notera la présence d'un titre un peu cold wave avec Mr. Merveilleux. En prévision aussi un 45 tours avec les Royal Premiers, un autre avec Adolf Sex et ses Machines "un peu vintage en pochette papier avec le logo du label imprimé comme ça se faisait dans les années 50-60, dans un style plus rythm & blues avec cuivres, un 4 titres".

Et pour la suite des événements Johnny Buendia, qui écoute énormément de groupes sur la toile, lit les fanzines consacrés à la musique qui lui cause (Dig It, Lobotos Fanzine, Rock Hardi...), écoute des émissions de radio (Le Trafalgar, The Go Sound Invasion, A Date with Elvis sur Jet FM)... cherche un groupe à produire et va se remettre au cd tout en gardant le support vinyle "même si dans ce milieu là le vinyle part beaucoup plus que le CD dans les magasins de disque y a quand même pas mal de gens qui n'ont toujours pas de platine vinyle et les radios et les chroniqueurs demandent du numérique...".



En plus du label, Johnny Buendia participe à des DJ set au BPM (Nantes) avec Harry Powel de Kizmiaz Records pour "des soirées rock n' roll, rockabilly, garage rock, des années 50 à maintenant". Les albums sont en vente par correspondance sur Rigolboch Recordz. Sur Nantes vous pouvez vous procurer les galettes de Rigolboch Recordz au Violon Dingue, chez Le Chien Stupide et Mélomane. Rigolboch vend aussi ses disques après les concerts, même sur Nantes ça devient "de plus en plus difficile de faire de la musique un petit peu bruyante dans de bonnes conditions."

jaquette du 7'' réalisée par David Guedin

Commentaires

Enregistrer un commentaire