Frank se souvient d'un autre air...

   
La série je me souvient de cet air reprend sur Duclock avec Frank qui nous emmène au Havre...

   Est-ce la présentation du 5° film d’Aki Kaurismaki, Le Havre, au festival de Cannes, ou la venue de Little Bob Blues Bastards au Krakatoa ?
  Il me revient à l’esprit, mon adolescence, la BB Peugeot que je bricolais, pour qu’elle tire plus, le transistor réglé sur Radio Caroline, attaché par un sandow sur le porte-bagages, les écouteurs dans le casque U.S acheté au Petit Vélo Rouge.
   Il me revient nos longues balades avec mon pote Titif sur les quais au pavage inégal du port, le France dans la grande forme de radoub, les marins ou dockers qui s’esquivaient sous les hangars à coton, pour finaliser peinards leurs deals, le crachin omniprésent....
  Elles se terminaient le dimanche en fin d’après midi, dans la pénombre perpétuelle du Cyclamen, dans le quartier St François, pour tromper le blues du lundi matin.
   La torpeur ambiante, l’air un peu absent, mais toujours bonhomme de Ferdinand, nous faisaient déjà apprécier le pétard (ti punch) et son divin punch coco !
  De la pénombre du bar suintaient les fadaises du hit parade, mais aussi Creedence, Dylan, et l’incontournable Blueberry Hill.
   Il y a eu plusieurs Juke Box au Cyclamen, mais le 45 tours de Fats Domino les a tous connu, nous avions obtenu de notre martiniquais, de le conserver en l’état.
   Quasi inaudible, c’était toujours notre ralliement, à 20centimes, dans cette salle enfumée que la porte ouverte nimbait d’une clarté blafarde.
   Nous nous y devinions à peine…

Fats Domino, Blueberry Hill

Commentaires